Dolores Gossye - La Luz

La Luz

J’ai nommé mon travail La Luz (la lumière) en hommage au documentaire Nostalgia de la Luz (Nostalgie de la Lumière), Patricio Guzman, Chili, 2010. Dans le désert d’Atacama (Chili) se côtoient, d’une part des astronomes venus du monde entier qui se rassemblent pour scruter les étoiles jusqu’aux confins de l’univers et d’autre part au pied des observatoires, des femmes, des sœurs, des mères qui chaque jour dès l’aube, retournent les pierres et scrutent le sol à la recherche d’ossements de leurs parents momifiés, prisonniers politiques de la dictature. Leur liberté aux uns, éminents savants cherchant parmi les étoiles, comme aux autres , femmes cherchant parmi les grains de sable du désert, leur liberté s’enracine dans la connaissance approfondie des limites ainsi que dans la conscience (scientifique pour les uns, intuitive pour les autres) que nous faisons tous partie du même courant énergétique, que la vie partout dans l’univers tient à la lumière des étoiles qui meurent.

Dolores Gossye - La Luz
Dolores Gossye - La Luz
Dolores Gossye - La Luz
Dolores Gossye - La Luz
Dolores Gossye - La Luz
Dolores Gossye - La Luz